Achat ou vente en viager : les avantages et les règles

4.5/5 - (38 votes)

Le viager est un contrat entre un propriétaire et un acheteur, dans lequel le premier s’engage à vendre son bien immobilier à l’acheteur moyennant une rente. Cette rente peut être versée par le vendeur ou par l’acheteur.

Le viager est donc un contrat de vente immobilière qui permet au vendeur de percevoir une rente jusqu’à son décès.

Il existe plusieurs types de viagers : viager libre, viager occupé, viager à terme, viager sur la tête d’un enfant… Nous allons voir quels sont les avantages et les règles du viager.

Qu’est-ce qu’un viager ?

L’achat d’un bien immobilier en viager est un investissement rentable, puisqu’il permet de percevoir un revenu régulier. Cependant, il faut savoir que l’investissement nécessite une certaine réflexion et qu’il ne convient pas à tout le monde.

Le viager est une solution intéressante pour les personnes qui souhaitent se constituer un patrimoine ou pour les personnes âgées qui souhaitent continuer à profiter de la vie sans avoir recours à l’assurance-vieillesse ou au décès.

Il existe plusieurs types de viagers :

Le viager occupé : Un propriétaire vend son logement en partageant son usufruit avec son acquéreur (le « crédirentier »), cela signifie que le crédirentier continue d’occuper le logement et que l’acquéreur du bien devient « nu-propriétaire » dès la signature de l’acte authentique.

Les parties sont engagés sur une durée comprise entre 15 et 30 ans.

La rente est versée par le débirentier jusqu’à la mort du crédirentier.

Le vendeur conserve donc la jouissance du bien pendant toute la durée du contrat et peut y habiter ou y faire des travaux au cours des années restantes.

Lorsque le crédirentier décède, l’acheteur devient alors plein propriétaire du logement sans rien payer (la vente s’effectue à titre onéreux).

Le prix de vente comprend dans ce cas-là également les frais de notaire et les honoraires liés à la transaction (environ 7%).

Le viager libre : Dans ce cas, il n’y a pas d’occupant au moment de la vente.

Les avantages d’acheter en viager

L’achat en viager est une opération qui repose sur le principe de l’anticipation. Ainsi, il s’agit d’un placement qui consiste à acheter un bien immobilier avec paiement du prix au comptant et des annuités de rente. Dans cette opération, le vendeur (le crédirentier) perçoit une somme d’argent mensuellement et la rente augmente progressivement.

Le prix du bien peut être fixé librement ou être limité par le barème prévu par la loi. De plus, lorsque le vendeur décède avant l’acheteur, ce dernier devient propriétaire du bien contre un versement unique.

L’investissement en viager est très apprécié pour sa simplicité et sa souplesse d’utilisation (loyer indexable à la hausse comme à la baisse). En effet, il ne faut pas oublier que cette solution permet de louer son bien à un tiers tout en percevant des revenus complémentaires réguliers sans avoir à se soucier du bail ni aux charges liés à la location.

Les avantages de vendre en viager

L’acquisition de la propriété est un rêve pour de nombreuses personnes, mais les dépenses élevées et les coûts d’entretien peuvent s’avérer prohibitifs. Cependant, il existe une autre option : le viager.

Le principe du viager est simple : une personne met son bien immobilier en vente à un prix fixe et le vendeur touche ensuite des revenus fixes jusqu’à sa mort.

L’acheteur verse également un capital au vendeur, qui peut être utilisé pour réaliser des travaux dans le bien ou l’utiliser comme résidence secondaire. En France, ce type de transaction est très avantageux fiscalement pour l’acheteur (notamment grâce à l’exonération des droits de succession) et permet au vendeur de continuer à vivre dans son logement tout en percevant des revenus complémentaires. Si vous voulez acheter en viager, vous pouvez faire appel aux services d’un professionnel spécialisé dans ce type de transaction.

Les avantages du viager ? Le principal avantage du viager est qu’il permet au propriétaire d’un bien immobilier ancien mais non habitable de continuer à y habiter tout en gagnant un revenu supplémentaire par la perception des loyers provenant du locataire.

Les quelques règles à connaître

Le marché de l’immobilier est un monde à part, qui demande de la réflexion et une connaissance des règles.

Les différents avantages que propose le marché immobilier sont nombreux, mais il est important d’être conscient des risques qu’il peut présenter. En outre, il est aussi primordial de savoir comment procéder pour investir dans l’immobilier. Pour commencer votre investissement immobilier, vous aurez besoin de constituer un dossier solide contenant plusieurs documents : Une lettre d’intention indiquant les raisons pour lesquelles vous souhaitez faire l’acquisition du bien en question – Vous devrez ici justifier votre choix et exposer le projet que vous envisagez. Un compromis de vente – Cette étape constitue la base sur laquelle repose tout accord entre le vendeur et l’acheteur. Elle détermine les conditions de vente du bien (prix, date butoir…).

Il s’agit également ici d’une formalité qui permet au notaire chargé d’authentifier la transaction immobilière de recenser toutes les informations relatives au futur propriétaire (identité, situation familiale…) Un acte authentique – Le compromis ne peut être signé sans l’intervention d’un officier public habilité à recevoir cet engagement par un acte authentique qui sera conservé par le notaire.

Est-ce que le viager convient à tout le monde ?

Le viager est une forme de vente immobilière qui permet à un vendeur d’un bien immobilier de le vendre à un acquéreur contre une rente mensuelle. Cette rente est versée jusqu’au décès du propriétaire.

Le prix de vente du bien immobilier est donc réduit, car le propriétaire ne paie pas la totalité du prix au moment de l’achat. Cependant, cela peut être intéressant pour certains profils d’acquéreurs et notamment pour les personnes âgées. En effet, cela peut permettre aux personnes âgées, qui n’ont pas forcément les moyens d’acheter ou de construire une maison, de pouvoir rester chez elles et continuer à profiter pleinement de leur logement sans avoir à se soucier des travaux qu’elles devraient entreprendre ou encore lorsqu’elles ne sont plus en mesure d’effectuer les travaux elles-mêmes.

Le viager peut également convenir aux investisseurs immobiliers puisque ce type d’investissement offre un rendement attractif et génère des revenus complémentaires non négligeables. Toutefois, il faut savoir que ce type d’opération implique certaines contraintes : il faut veiller au bon état du bien immobilier afin que celui-ci puisse être habitable par la suite ; il faut faire attention aux obligations lorsque vous achetez un viager ; il faut respecter certaines règles juridiques relatives au droit civil français (il faut connaître son statut personnel).

Le viager est un contrat entre un vendeur et un acheteur. Le vendeur, en l’occurrence une personne âgée, vend sa maison ou son appartement à un acheteur. L’acheteur verse au vendeur une somme d’argent qui correspond au prix de vente du bien immobilier et devient propriétaire de la maison ou de l’appartement. Ce système est très intéressant pour les personnes âgées qui souhaitent conserver leur autonomie financière et ainsi pouvoir continuer à vivre chez elles.