Renégocier son crédit immobilier : obtenir un taux d’intérêt plus bas

Vous avez souscrit il y a quelques années un ou des crédits immobiliers. Mais vous avez remarqué que vous payez un taux d’intérêt bien plus élevé que ceux des crédits disponibles aujourd’hui sur le marché. Vous souhaitez donc renégocier votre crédit auprès de votre banque pour obtenir un meilleur taux, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Suivez notre guide pour une renégociation réussie.

Renégocier auprès de sa banque

La solution la moins coûteuse, en termes de frais et pénalités liés à la renégociation de votre prêt, est bien entendu de renégocier directement avec votre banque. Vous pouvez faire valoir vos droits en tant que « bon client », menacer de changer d’établissement… Votre banquier peut tout à fait accepter de faire transiter votre premier emprunt vers l’offre de prêt avec un taux d’intérêt plus bas qu’il propose aujourd’hui. Les frais supplémentaires pour procéder au changement seront alors limités. Néanmoins même si vous êtes un bon négociateur, votre banquier peut tout simplement refuser cette opération.

Négocier un second prêt

Devant le refus de votre banquier, il vous faudra vous tourner vers la négociation d’un nouveau prêt auprès d’une autre banque. Cela entraînera des coûts en sus qui peuvent rendre toute l’opération non rentable. Découvrons-les :

  • De nouveaux frais seront engagés à la signature du nouveau contrat : des frais de dossier et des frais d’hypothèque entre autres. Leur montant peut être non négligeable.
  • Vous devrez également payer des frais de pénalité à votre ancien banquier pour remboursement d’un prêt anticipé. Vous pourrez éventuellement échapper à ces pénalités si vous êtes dans l’une de ces situations : le changement du lieu d’activité professionnelle, l’arrêt forcé de l’activité professionnelle ou le décès de votre conjoint.
  • Avec ce nouveau prêt, vous devrez payer de nouvelles assurances. Il est possible que leur coût soit plus élevé qu’il y a quelques années, rendant toute l’opération moins rentable.

Il faut donc que vous preniez bien en compte tous ces paramètres avant de vous lancer dans la renégociation de votre crédit immobilier.
De plus, cette renégociation ne devra pas avoir lieu trop tard dans la dure de vie de votre crédit. En effet plus vous avancez dans le paiement de vos mensualités, moins vous payez pour les taux d’intérêts. Après un certain nombre de mensualités vous remboursez uniquement le montant de l’emprunt brut contracté.
Pour conclure : n’oubliez pas de bien faire jouer la concurrence pour obtenir un nouveau crédit plus avantageux. Il est parfois intéressant de faire appel à un courtier, qui saura vous obtenir le meilleur taux.

Fan d'immobilier ?