Quel diagnostic immobilier obligatoire ? Savoir quels diagnostics engager pour une transaction immobilière en toute sérénité

Vous désirez mettre en vente ou en location votre bien ? Il est important pour vous de connaître les diagnostics immobiliers obligatoires à réaliser pour toutes les transactions immobilières, et ce depuis la législation de la loi Carrez de 1997. Suivez notre guide sur les différents diagnostics immobiliers indispensables à effectuer.

Le DDT ou Dossier de Diagnostic Technique

Le DDT est le nom usuel qui recoupe différents diagnostics immobiliers qui peuvent varier selon la taille, la localisation et l’ancienneté du logement en question.
Il est originellement prévu pour préserver l’intégrité des habitants et des biens, comme par exemple dans le cadre des scandales sanitaires autour de l’amiante et du plomb. Il a également été créé dans le but de protéger l’environnement en limitant les déperditions énergétiques. Il est aujourd’hui obligatoire de faire réaliser un Diagnostic de Perfomance Energétique ou DPE avant la mise en vente ou location du bien, afin de permettre aux futurs habitants d’estimer leur consommation d’énergie et de chiffrer l’étendue des travaux d’amélioration possibles. En fonction de l’ancienneté de votre bien vous aurez peut-être également à prévoir des diagnostics supplémentaires autour de vos installations de gaz et d’électricité, et sur la présence d’amiante et de plomb. Ces diagnostics doivent être impérativement livrés lors de la signature du contrat de vente ou de location du bien.

Faire réaliser son diagnostic immobilier

Ces diagnostics obligatoires ont un coût qui varie selon la date de construction du bien, sa géolocalisation, et sa taille. Cependant la loi ne fixe aucun prix spécifique, il est donc important pour vous de bien comparer les prix que pratiquent les différents professionnels du secteur. A titre d’exemple donnons quelques tarifs :

  • Le tarif du DPE se situe entre 85 et 160 euros.
  • Le prix pour un diagnostic Loi Carrez est lui de l’ordre de 60 à 150 euros.
  • Pour votre diagnostic amiante vous devrez verser entre 80 et 140 euros.
  • Le tarif d’un diagnostic gaz se chiffre entre 100 et 150 euros, sachant qu’il ne tient pas compte de la taille de votre logement.
  • Enfin le diagnostic électrique est pour sa part de l’ordre de 90 à 160 euros.

N’oubliez pas de vérifier que le diagnostiqueur que vous avez choisi soit bien certifié par l’organisme COFRAC (ou encore comité français d’accréditation). En effet un diagnostiqueur engage sa responsabilité professionnelle et est responsable en cas de litige. Il est donc essentiel qu’il se forme régulièrement sur les nouvelles réglementations en date. Ne négligez pas cet aspect essentiel pour un diagnostic réussi !

Fan d'immobilier ?